A 19h, hier soir, le site MMORPG.com a organisé un live chat via Skype avec Paul Sage, Creative Director. Je n'ai pas pu trop suivre la discussion mais fort heureusement, le site organisateur a par la suite mis en ligne un résumé de l'interview avec l'enregistrement, permettant de réécouter tout ça à tête reposée.

J'ai procédé à la traduction intégrale de l'interview, pendant que Nicou faisait un résumé, voici donc une version courte et une version longue, comme pour les DVD !

En premier, Paul a parlé de la façon dont des milliers de joueurs se sont déjà enregistrés pour la bêta. Il a également mentionné combien il est passionnant de pouvoir finalement atteindre cette étape et se rapprocher un peu plus du moment où le jeu sera entre les mains des joueurs. Par rapport au processus actuel de bêta, c'est maintenant que le travail commence. Paul nous informe que la bêta concernera en premier lieu un petit groupe de testeurs dévoués. Le but est de vraiment prendre tout ce qu'ils ont identifié dans  le jeu et de voir comment les joueurs réagissent. "Si ça colle" avec les joueurs et s'il y a le même enchantement qui fait venir et revenir ainsi que pour les joueurs qui veulent faire partie de ce monde.  Ça va commencer petit avant de devenir une bêta à plus grande échelle, un test dans le style "est-ce que ça maintient les gens accros à".  Mais la partie qui l'intrigue réellement est de voir les gens plonger dans l'expérience de guerre d'Alliances (JcJ) dans Cyrodiil.

A côté, Paul dit qu'ils ont déjà bien testé la version Mac de TESO, mais il doit demander aux Tech de Zenimax s'il y a une date de bêta prévue.

Sur l'idée d'une "bêta de guilde", Paul déclare qu'il n'y aura pas de phase bêta qui se concentrera uniquement sur les guildes. Par contre, des guildes seront invitées avec tout le monde et il y aura probablement des moments où il sera demandé aux gens de tester les différents systèmes de guilde, comme rejoindre ou créer différentes guildes, et bien sur leurs effets sur le système de guerre d'Alliance (AvA).

Ils ont ensuite discuté du combat et de la façon donc ça sera amené. Depuis l'E3, l'équipe a travaillé à rendre le combat dans le style Elder Scrolls avec le clic droit qui contrôle les attaques et le clic gauche qui permet de bloquer. Ensuite, il y a une barre de raccourcis qui contrôle les capacités spéciales, mais rien de plus. L'équipe ne veut pas que l'interface utilisateur prévale sur l'action en jeu. Maintenant, l'équipe travaille sur l'équilibrage, l'intelligence artificielle des PNJ, et la synergie entre les compétences que les PNJ et les joueurs peuvent utiliser pour s'allier. Un joueur peut déposer une nappe de pétrole, par exemple, qu'un magicien peut enflammer. Les PNJ peuvent faire ça également, mais maintenant l'équipe s'assure que ces synergies sont aussi variées et réalistes que possible afin que les combats dans le jeu soient passionnants et réactifs.

Ils ont par la suite parlé du modèle de progression qui a bien évolué depuis la visite des studios en octobre. Ils ont travaillé très dur afin de s'assurer que chaque joueur pourra construire le personnage de ses rêves. Une fois le niveau 50 atteint, on n'aura accompli qu'environ 1/3 du chemin pour développer complètement son personnage. A haut niveau, le jeu permet d'élargir son horizon et de se développer latéralement : diversifier son personnage et le rendre capable de gérer toutes situations et tout ennemi. Les "Achievers" (Bartle test) vont  adorer ce jeu !

Par rapport aux guildes, Paul indique qu'ils ont pour objectif de s'assurer qu'elles sont connectées autant que possible et de donner aux joueurs une place où vivre dans le monde. Ainsi, vous voudrez aider votre guilde, la représenter et participer à l'effort de guerre d'Alliance en Cyrodiil même si vous n'êtes pas un fan du JcJ. Vous serez en mesure de rejoindre plusieurs guildes. Sans donner plus de détails, Paul assure qu'il y aura de nombreuses fonctions en place pour s'assurer que ça reste une fonctionnalité inclusive et non exclusive (sacrifier une guilde pour l'autre guilde). Lorsque je lui ai demandé si des joueurs de différentes Alliances (factions) dans TESO seraient en mesure de rejoindre la même guilde, il a répondu que c'était une bonne question et d'attendre de voir... intéressant, non ?

Enfin, la discussion a tourné autour de l'artisanat. Paul voulait s'assurer que nous étions au courant que l'artisanat aurait une importance vitale, tant pour l'économie que pour les joueurs. L'équipement obtenu via l'artisanat sera aussi valable que l'équipement obtenu via les quêtes, les donjons, etc... Paul a ainsi suggéré que les joueurs qui seront le mieux parés seront ceux qui participeront à tous les aspects du jeu. Ils veulent que les gens soient capables de jouer de la façon dont ils aiment, et si cela signifie que l'artisanat est leur principal moyen d'obtenir des objets, alors ainsi soit-il. S'ils ne se soucient pas de l'artisanat, c'est très bien aussi. Mais néanmoins, l'artisanat sera une partie vivante et détaillée de l'économie globale du jeu et ce ne sera pas le même type d'artisanat que nous avons pris l'habitude de trouver dans les MMO récents. L'élément clé sera que les artisans auront besoin d'aventuriers pour obtenir l'équipement dont ils ont besoin, un artisan peut aussi essayer de l'obtenir par lui-même dans différents endroits du monde. Il s'agit d'une interdépendance qui nécessite que les joueurs travaillent ensembles sur certains points.

Paul conclut en indiquant que de petits groupes de testeurs bêta vont commencer très bientôt et vous verrez très certainement des messages tout fiers sur le forum indiquant "je suis dans la bêta de TESO et c'est tout ce que je peux dire à cause de la NDA".  En conclusion, Paul remercie tout le monde pour l'attention et indique que si vous accédez à la bêta, n'hésitez pas à être aussi franc et honnête que possible dans les critiques et les préoccupations car ils veulent créer le meilleur jeu que possible et que ce n'est pas possible sans l'aide des testeurs.

  • Il y a déjà plusieurs milliers de joueurs enregistrés pour participer à la bêta du jeu
  • Ils vont pour le moment prendre plusieurs petits groupes de joueurs afin d'identifier tout ce qui ne convient pas et de procéder à des modifications. Ils élargiront le nombre de bêta-testeurs au fur et à mesure de l'avancement des tests. Ils ont hâte d'observer les comportements de ces nouveaux joueurs et de découvrir de nouvelles choses à arranger et améliorer
  • Le studio de développement teste le jeu sous MAC et on en saura plus bientôt sur la possibilité de tests
  • Tout le monde pourra participer et pas seulement les guildes
  • Ils vont rendre les combats plus "The Elder Scrolls", toujours avec l'attaque en clic gauche et le blocage en clic droit. Il y aura une barre de compétence spéciale, la barre de vigueur/santé/mana mais pas plus
  • En ce moment, ils travaillent sur l'équilibrage des monstres et les synergies (combos d'attaques) que les joueurs et les monstres utilisent
  • Une fois niveau 50, nous serons seulement à 1/3 du développement maximum de notre personnage. Il nous faudra explorer de nouveaux horizons afin de maîtriser de nouvelles choses et de savoir s'adapter à toutes les situations.
  • On sait déjà qu'il sera possible de rejoindre plusieurs guildes... Mais une question intéressante a été posée : "Pourrons nous, dans la même guilde, comprendre des joueurs d'alliances (factions) différentes ? Bonne question non ?
  • L'artisanat sera très important en jeu, différent et poussé. Ça ne sera pas la même chose que ce qu'offre les jeux actuels ! À un certain niveau, les joueurs devront s'entraider pour grimper plus haut dans la compétence

Paul conclut sur le fait qu'il aimerait que nous soyons très honnêtes et sincères, sur le contenu qu'ils nous présentent afin de l'améliorer au maximum. Ils veulent que ce jeu soit exploité dans ses moindres parcelles et offre le meilleur du meilleur aux joueurs.

Que pensez vous de ce que nous savons sur TESO jusqu'ici ? Êtes vous inscrits ? Ou est-ce que vous attendez de voir ce que le jeu a à offrir ?